News et Articles 1

Des préparatifs clandestins de guerre contre les villes et les citoyens d’Europe sont en cours

« Sur le continent européen, cachés aux yeux et aux oreilles du commun des mortels, des préparatifs clandestins de guerre contre les villes et les citoyens d’Europe sont en cours. S’y activent la Bundeswehr allemande, l’OTAN et d’autres forces armées européennes.
Ils se préparent à réprimer d’éventuels soulèvements sociaux, si nécessaire, en tuant leurs propres concitoyens ou compatriotes.

Oui, c’est ce que Bruxelles sous OTAN est en train de faire, avec, pour leader, qui d’autre que l’Allemagne sous OTAN, marionnette européenne-en-chef, qui pourrait bien avoir à céder sa place à la France, laquelle, avec Macron, est maintenant sur les rangs et peut-être en train de la lui prendre.
Comme vient de le rapporter Susan Bonath, journaliste d’investigation indépendante, qui contribue régulièrement au journal allemand Die Junge Welt, quelque chose est en train de se produire dans une petite ville allemande de l’État fédéral enclavé de Saxe Anhalt, dans le nord-est de l’Allemagne. À l’intérieur d’un des camps en train de sortir de terre, au prix de dizaines de millions d’euros d’argent public.
La plupart des contribuables allemands (ou européens) n’en ont jamais entendu parler. Dès 2018, cette installation sera prête à l’entraînement des troupes destinées à combattre, dans des villes européennes, les civils européens qui auraient l’audace de se rebeller contre les atrocités de leurs dirigeants et oligarques. 
Voyez le rapport (en allemand) de Susan Bonath, sur kenfm.de, intitulé « Trainieren für Angriffskriege », (entraînement aux guerres d’agression) :
(La zone d'entraînement militaire dans Colbitz-Letzliner Heide est forte de 230 km². C’est non seulement l'une des plus grande base militaire, mais aussi la plus avancée en Europe. Elle est équipée et exploitée par la société d'armement Rheinmetall.
Dans son discours de victoire, Macron a dit que la première des priorités de la France serait de “combattre le terrorisme”.
Ceci est un soutien sans faille à la poursuite de l’approche “false flag” qui consiste à tuer quelques-uns de vos compatriotes ou de vos policiers pour justifier de plus en plus de viols des libertés civiles. Ce que Hollande n’a pas entièrement réussi, Macron est en passe de le faire. Et l’exemple pourrait bientôt faire école dans le reste des États vassaux d’Europe.

Le centre d’entraînement en cours d’installation dans le nord de l’Allemagne sous la houlette de Madame Merkel, pour opprimer et tuer les Européens, est tout à fait en phase avec la philosophie machiavélique de Macron. On sait que par ailleurs, la Grèce est l’épitomé du meurtre d’une nation par des moyens financiers. Réveillez-vous et prenez garde. Ce qui se prépare au camp d’entraînement à la guerre urbaine de l’OTAN en Allemagne, c’est le mécanisme destiné à faire en sorte que les privilèges de la classe au pouvoir ne puissent jamais être remis en cause. Européens, aux barricades, avant qu’il ne soit trop tard ! »
http://www.mondialisation.ca/lallemagne-et-lotan-preparent-ils-une-repression-fasciste-en-europe/5592544

France : Décret n° 2017-1230 du 3 août 2017

(décret, donc fait du prince, décidé en toute discrétion un début août et dans un silence assourdissant)
Le gouvernement français punira d’amende et de séance de rééducation politique les discussions (et courriers...) PRIVÉES jugées déviantes
Nous pensions encore à un de ces articles bidons, mais non, c’est sérieux, nous n’avons plus rien à envier au stalinisme ni à la Stasi !
Décret n° 2017-1230 du 3 août 2017 relatif aux provocations, diffamations et injures non publiques présentant un caractère raciste ou discriminatoire
Objet : renforcement de la répression des provocations, diffamations et injures non publiques à caractère raciste ou discriminatoire.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : le décret améliore la lutte contre les manifestations de racisme, de sexisme et d'homophobie pouvant se produire dans des lieux non publics, comme au sein des entreprises ou des établissements scolaires.
Il renforce à cette fin la répression des contraventions de provocation, diffamation et injure non publiques à caractère raciste, sexiste, homophobe ou handiphobe, dans des conditions similaires à ce qui a été prévu dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse par la loi n° 2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et la citoyenneté pour les délits de provocations, diffamations et injures racistes ou discriminatoires commises de façon publique. Il prévoit que ces diffamations et injures non publiques constitueront, comme les provocations, des contraventions de la cinquième classe, punies d'une amende maximale de 1 500 euros ou 3 000 euros en cas de récidive, et non plus des contraventions de la quatrième classe punies d'amendes inférieures de moitié. Il élargit ces infractions aux cas où elles sont commises en raison de l'identité de genre de la victime, afin de mieux lutter contre la transphobie, et il substitue à la notion de race, qui n'est pas applicable aux êtres humains, celle de « prétendue race » comme cela a été fait dans les dispositions législatives du code pénal par la loi du 27 janvier 2017. Il ajoute pour ces infractions la peine complémentaire de stage de citoyenneté, qui existe désormais pour les délits prévus par la loi du 29 juillet 1881.

Les Protocoles : vrais ou faux, leur application se déroule sous nos yeux

« Soljenitsyne est un monument de la littérature russe et une icône du combat politique mondial !
Mais le courage dont il a fait preuve face aux maîtres du goulag, cède lorsqu’il croise le "livre maudit". À savoir le texte mal surnommé à mon avis "Protocoles des Sages de Sion" qui aurait pu s’intituler "petit manuel de la suprématie absolue", ou le "talmud pour les nuls"… mais on m’a rien demandé ! Donc notre Alexandre se retrouve sidéré et lutte vaillamment pour s’extraire de ce sable "émouvant". Il rédige en 1966 une analyse "ad hoc" mais en interdit pourtant la diffusion avant sa mort, gulp ! Comme quoi la témérité a ses limites, ce qui lui donne suffisamment mauvaise conscience à priori, pour écrire en 2001, à 80 ans passés, une étude de plus de 1000 pages qui restera "lettre morte" ! À quel sujet ? Et bien au sujet des relations entre russes et juifs aux XIX° et XX° : "2 siècles ensemble" ! Il le fait avec une extrême circonspection, sans doute trop… puisque ce sera la cause de son ostracisme. Mais cette même année 2001 surprise !
Sort son étude sur les protocoles. Hasard ? Ce sera sa perdition ! Pour un "commentaire disparu", d’un texte qu’on dit "faux grossier", il prend cher le bonhomme, non ? Voilà ! La messe est dite ! Je vous laisse juge si vous sentez l’inspiration d’une petite "instruction". » @Kristian